Aller au contenu principal

Hommage aux professionnels qui rencontrent le sujet suicidaire

Articles

Résumé de l'intervention au Congrès de Psychiatrie et de Psychologie du GEPS à Nancy du 17 au 21 septembre 2012 "L'art de la rencontr e"','','Hommage aux professionnels qui rencontrent le sujet suicidaire.Résumé de l'intervention au Congrès de Psychiatrie et de Psychologie du GEPS à Nanc y du 17 au 21 septembre 2012 "L'art de la rencontre"Atelier du 21 septembre 2012 "Rencontre et conduites suicidaire".

De la prévention du suicide en mili eu carcéral nous l’avons développée aux personnes placées sous main de justice. Nous avons donc constitué un groupe de professionnels du milieu ouvert (P.J.J, Missi on locale, S.P.I.P, C.M.P) et du milieu fermé (C.E.F, U.C.S.A, Administration Pénitentiaire). L’objectif principal était de sonder le risque suicidaire dans ces deux espaces. Leurs échanges montrent que le « dedans » serait un facteur de protection par les mesures de prévention du
suicide existantes.

A l’inverse le « dehors » sera it un facteur suicidogène. Le passage à l’acte suicidaire deviendrait le mode d'expression pour faire appel à l’autre. La tentative de suicide se transformerait en u ne tentative de soin. Dans ce lieu du «dehors», ce cri ne serait reçu par aucun destinataire, personne n'aurait la solution. Cette déposition de plainte sans destina tion condamnerait la souffrance de l'autre à rester lettre morte. Ainsi l'aidant et l'aidé se réenfermeraient. Cette souffrance partagée ne plonge-t-elle pas le professionnel dans un travail proche de la réanimation psychique voir même du soin palliatif ?

- Arnaud JODIER

- Psychologue clinicien
- Psychanalyste
- Formateur à la crise suicidaire

- Patrick RIVIERE

- Infirmier en psychiatrie et en santé mentale
- Coordonnateur « prévention suicide »